Pneumoconiose : symptômes, causes et traitement |

Travailler dans des environnements à haut risque tels que les usines ou les mines a non seulement le potentiel de provoquer des accidents du travail, mais augmente également le risque de tomber malade. L'un d'eux est une maladie respiratoire connue sous le nom de pneumoconiose. Cet article passera en revue en détail cette maladie, allant des symptômes, des causes au traitement.

Qu'est-ce que la pneumoconiose ?

La pneumoconiose est une maladie du système respiratoire causée par l'accumulation de particules de poussière dans les poumons. Les particules de poussière à l'origine de cette maladie proviennent généralement de l'amiante, du charbon, de la silice, etc. qui sont généralement présentes dans les zones industrielles ou minières puis inhalées pendant longtemps.

Étant donné que les particules qui causent la pneumoconiose se trouvent plus fréquemment dans les usines, l'industrie et les mines, cette maladie est également communément appelée « maladie professionnelle » (maladie professionnelle).

Lorsque ces particules nocives pénètrent dans les voies respiratoires, une inflammation se produit en réaction du corps essayant de lutter contre l'entrée de corps étrangers. À mesure que la maladie progresse, la pneumoconiose risque de provoquer des lésions pulmonaires et même la mort.

Jusqu'à présent, aucun moyen de guérir complètement cette maladie n'a été trouvé. La seule chose qui peut être faite est de contrôler les symptômes.

Quelle est la fréquence de cette condition?

La pneumoconiose est l'une des maladies respiratoires les plus courantes sur le lieu de travail ou dans l'environnement.

Par revue Médecine du travail et de l'environnement, les cas de pneumoconiose ont augmenté de 66% de 1990 à 2017. Les cas d'incidence de cette maladie ont été plus fréquemment retrouvés chez les patients de sexe masculin, en particulier ceux qui fumaient activement depuis longtemps.

Pendant ce temps, selon le ministère de la Santé, on estime qu'environ 9 % des travailleurs miniers en Indonésie souffrent de cette maladie en raison d'une exposition fréquente au charbon, aux minéraux, à la silice et à l'amiante.

Quels sont les symptômes de la pneumoconiose ?

Cette maladie prend généralement beaucoup de temps à se développer jusqu'à ce qu'elle provoque les premiers symptômes. Parce que l'accumulation de poussière dans les poumons peut prendre des années.

Cela signifie que si une personne inhale des particules de poussière au travail, ce n'est pas nécessairement le cas que les symptômes apparaissent immédiatement.

Si la pneumoconiose a progressé, voici les symptômes à surveiller.

  • Essoufflement ou essoufflement
  • Toux avec mucosités
  • Serrement ou pression dans la poitrine

Les symptômes de la pneumoconiose peuvent ressembler à une infection respiratoire ou à un rhume. Cependant, les symptômes qui surviennent ont tendance à durer plus longtemps que d'habitude.

Quand dois-je consulter un médecin ?

Si l'inflammation dans les poumons s'aggrave et provoque des blessures, il peut y avoir un manque d'oxygène dans le sang. Des niveaux d'oxygène trop bas dans le sang peuvent causer des problèmes dans d'autres organes, tels que le cœur et le cerveau.

Si vous avez des antécédents de travail dans un endroit à risque et que vous présentez les symptômes ci-dessus, consultez immédiatement un médecin pour obtenir le bon traitement.

Qu'est-ce qui cause la pneumoconiose?

Lorsqu'un corps étranger ou une particule est inhalé et pénètre dans les voies respiratoires, le système immunitaire réagit par une inflammation. L'inflammation qui continue de se produire peut déclencher l'apparition de tissu cicatriciel dans les poumons, appelé fibrose.

Le tissu cicatriciel provoque un épaississement et un raidissement des sacs aériens et des voies respiratoires, ce qui rend la respiration difficile pour le patient. Les types les plus courants de particules étrangères qui causent la pneumoconiose sont :

  • poussière de charbon,
  • fibre d'amiante,
  • poussière de coton,
  • silice,
  • béryllium et
  • oxyde d'aluminium.

La pneumoconiose se divise en plusieurs formes, selon la cause. Vous trouverez ci-dessous quelques-unes des formes les plus courantes.

  • Pneumoconiose des charbonniers (CWP) ou maladie pulmonaire noire
  • Byssinose (due à l'exposition aux fibres de coton)
  • Silicose (accumulation de matière siliceuse)
  • Amiantose (due à l'exposition à l'amiante)

Quels sont les facteurs qui augmentent mon risque de développer cette maladie?

Il existe plusieurs types d'occupations qui peuvent augmenter le risque d'inhalation accidentelle de ces particules étrangères et nocives au quotidien. Certaines professions qui ont le potentiel d'augmenter les chances d'une personne de développer une pneumoconiose sont :

  • un plombier ou un maçon qui travaille souvent avec de l'amiante,
  • mineurs de charbon et
  • ouvriers du textile.

Cependant, tous les travailleurs de ces domaines ne développeront certainement pas une pneumoconiose. Il existe plusieurs moyens de protéger les travailleurs du risque d'exposition à la poussière et aux particules étrangères, comme l'utilisation de masques spéciaux ou l'installation d'une bonne ventilation sur le lieu de travail.

Quel est le diagnostic et le traitement de la pneumoconiose?

La pneumoconiose est une maladie assez difficile à diagnostiquer. La raison en est que les symptômes de cette maladie sont similaires à ceux d'autres maladies respiratoires.

Si vous avez des symptômes respiratoires et des antécédents de travail dans un endroit à risque, votre médecin prendra plusieurs mesures pour confirmer la présence d'une pneumoconiose.

  • Effectuez un examen physique approfondi.
  • Recommander des tests d'imagerie avec une radiographie pulmonaire ou une tomodensitométrie.
  • Mesure de la fonction pulmonaire par spirométrie.
  • Prélèvement de tissu pulmonaire par bronchoscopie ou thoracentèse.

Options de traitement de la pneumoconiose

Si la maladie a été confirmée, le médecin recommandera un traitement en fonction de votre état. Malheureusement, la pneumoconiose ne peut pas être complètement guérie. Le traitement actuel se concentre sur le contrôle des symptômes et la prévention des complications.

Pour surmonter les symptômes de difficultés respiratoires, le médecin recommandera l'utilisation d'un appareil respiratoire pour augmenter l'apport d'oxygène dans le corps. De plus, il est également recommandé de suivre un programme de rééducation pulmonaire pour apprendre les bonnes techniques de respiration et de relaxation.

L'objectif est d'améliorer la fonction pulmonaire, de soulager les symptômes des troubles respiratoires et d'améliorer la qualité de vie globale.

Quels changements de style de vie sont nécessaires pour contrôler cette maladie?

Bien qu'il n'y ait pas de remède contre la pneumoconiose, vous pouvez modifier votre mode de vie pour prévenir les complications de la maladie.

Voici quelques conseils que vous pouvez suivre :

  • Éviter de fumer . Les substances contenues dans les cigarettes ne feront qu'aggraver l'état de vos poumons. Arrêtez immédiatement si vous êtes un fumeur actif.
  • Faites-vous vacciner contre la grippe . En vaccinant régulièrement, vous vous protégerez du risque d'une infection pulmonaire plus grave.
  • Exercice régulier . Choisir le bon type d'exercice pour la santé pulmonaire aura un impact positif sur votre respiration.
  • Choisissez des aliments sains et nutritifs. C'est une bonne idée de commencer à manger de plus petites portions, mais plus souvent.